Présentation de ma ptite infra’

Bon on peut pas encore appeler ça un datacenter …

 

datacenter

Mais y a de l'idée 😉

Alors Comme tout bon geek qui se respecte, j'ai moi aussi cédé au sirène de l'auto hébergement.
Pourquoi ?

Et bien comme pour beaucoup, pour avoir mes données sous la main, pouvoir mettre les mains dedans dès que nécessaire, avoir l'air d'un barbu, draguer des filles avoir des débats sans fin avec ma femme ( ^^ ) …

 

J'ai donc une connexion chez moi FAI avec son débit d'upload anémique (ça vous avez dû vous en rendre compte avec la vitesse d'affichage vertigineuse de ce blog), et mes petits serveurs.
Il y en a 4, deux à base de X86 et deux en ARM.

I) Le serveur hôte

Il est  fait de bric et de broc, de pièces récupérées à droite et à gauche, mais il fonctionne bien et me rends de nombreux services.
la conf :

  • processeur : Intel Core2Quad Q9400 (2.6 Ghz, 6 Mo de cache), compatible VT-x
  •  ram :  8Go ddr3, c'est pas beaucoup mais ma CM de de §#$*% n'accepte pas plus :/
  • Carte Mère : à base d'un chipset Q45 compatible VT-d (et qui gère pourtant 16 Go de ram …)
  • stockage : SSD OCZ 120 Go et un HDD Seagate de 250 Go
  • réseau : 6 cartes réseau Intel Gigabyte
  • le reste : un boitier Antec insonorisé et une alim certifié "Bronze 80+" …

DSC_1210

 

DSC_1212

Le système d'exploitation est évidemmmeennnt un Linux =)
Il s'agit d'une Debian Squeeze (6), et par dessus j'y ai mis un Proxmox comme solution de virtualisation, je reviendrais dessus plus tard dans un autre article (va bien falloir qu'il serve à quelque chose ce blog !).
La machine est très silencieuse et consomme relativement peu (tout de même un point important !), il me permet d'héberger de nombreux services :
Ce blog, des bases de données, un serveur Mails, DLNA, le reverse proxy, le monitoring …

Mais il me sert aussi de plate-forme de tests (notamment en réseau en ce moment avec les nombreuses cartes réseaux), VM power !

 

2) le NAS

Il s'agit de mon serveur de stockage, servant à faire les backups de mes données perso, des machines virtuelles, du stockage de templates …

HP_ProLiant_MicroServer_high-res_image

Il est basé sur un HP Proliant Microserver avec :

  • CPU: Amd Turion dual core à 1.5 Ghz
  • ram: 2 Go ddr3 ecc
  • stockage : 3x 500 Go en raid5 (avec un disque en spare) + 1.5 To en stockage "moins important"
  • réseau : une carte en gigabyte

Là aussi c'est une Debian avec comme surcouche "OpenMedia Vault", machine suffisante pour mes besoins, bien que j'ai parfois quelques soucis avec les IO en cas de gros transferts de fichiers.

 

n36lp

3) le "serveur" de musique

Bon en faite c'est plus un lecteur qu'un serveur.
Encore une Debian sur un RaspberryPi, c'est un micro ordinateur tout ce qu'il y a de plus basique et économique.
Le miens m'a été offert par un ami, et c'est un chouette petit machin.

7513051848_9a6ef2feb8_o

  • Modèle: Version B, rev 2
  • cpu : Arm 700 Mhz @ 900 Mhz
  • ram : 512 Mo
  • stockage : une SDHC de 8 Go
  • réseau : lan 10/100 Mb/s

c'est (tout) petit, ça consomme rien,  pas de bruit, et ça fait très bien son boulot !
Le miens est branché à mon ampli hifi pour lire de la musique dématérialisé stocké sur le NAS.

 

4) le Dockstar

ça c'est du SFBA (Super Faux Bon Achat), un dock prévus pour mettre un disque dur externe Seagate et le transformer en NAS,
Mais avec un peu de bidouille, on peut y mettre un linux, étant donné qu'il s'agit d'un micro ordinateur à base d'ARM.

Seagate-FreeAgent-DockStar-Network-Adapter

DSC_4417s

 

  • CPU: Arm 1.2 Ghz
  • ram : 128 Mo
  • stockage : 256 Mo de ROM et 4 Go sur une clé USB
  • réseau : lan gigabtye

Sur le miens, je vous le laisse en mille … une Debian 😀
mais il ne me sert pas (c'est bien la définition d'un SFBA !), on verra plus tard 😉

 

Voilà pour le tour du propriétaire, c'est pas grand chose, mais c'est du matériel qui fonctionne bien, et qui permet de m'amuser 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *